La Nouvelle-Orléans

Quelques places à découvrir :

  • Swirl Wine Bar & Market – 3143 Ponce de Leon Street, Nouvelle-Orléans
    Des choix de vins qui sortent de l’ordinaire et montrent que Nola est curieuse dans ce domaine. La preuve : du croatina en monocépage et du rosé issu de nebbiolo de la Vallée d’Aoste! L’espace accueille également des soirées de dégustations avec des vignerons. Il parait que Jean-Luc Colombo allait animer une soirée lorsque j’étais de passage–pas n’importe qui! Une excellente sélection de fromages, une ambiance décontractée pour faire l’apéro ou venir participer à une dégustation en compagnie d’un vigneron. Erin est de précieux conseils !
  • Community Book Center – 2523 Bayou Rd, Nouvelle-Orléans
    « More Than a Book Store » Leur slogan dit tout ! Tout d’abord, il faut pousser la porte un peu plus fort pour pénétrer ce centre culturel. Lieu de rassemblement communautaire, centre d’apprentissage et de mobilisation sur les enjeux affectant la communauté afro-américaine et garderie informelle. La murale de graffiti sur la façade de la bâtisse fait appel à l’autonomisation des blacks par la connaissance de leur histoire. On trouve des t-shirts « Black Lives Matter » et « Kaeppernick  is the truth ». Quand Vera m’a demandé ce que je cherchais, des suggestions de livre ne manquaient pas. Grâce à elle, j’ai trouvé des lectures éclairées et ses suggestions culinaires nous ont permises de découvrir les spécialités créoles des alentours. Une communauté repose sur des piliers comme Vera et son Community Book Center.
  • Kitchen Witch Cook Book Store – 1452 North Broad St., New Orleans
    Les conseils culinaires de Philipe étaient de la bombe! Et que dire de ses mélanges d’épices de j’ai dévalisés… Il m’en reste encore à la maison, mais je sens que ça ne fera pas long feu, j’en mets à toutes les sauces.
  • Commander’s Palace – 1403 Washington Avenue, Nouvelle-Orléans
    La soupe à la tortue est un délice, surtout avec le xérès qu’on propose en accompagnement. Une expérience gastronomique hors du commun et une liste de vins qui ressemble à un bottin téléphonique.  Le sommelier a constitué une liste impressionnante sur tous les plans! Mes papilles en rêve encore…
  • Cochon – 930 Tchoupitoulas, Nouvelle-Orléans
    Une ambiance vibrante et un service impeccable. Si votre budget ne vous le permet pas, essayez Cochon Butcher en arrière du restaurant pour leurs sandwichs et cocktails. Plats de choux cavalier bouillis, assiette emblématique du sud, avec jus de porc, délicieux. Le format de petites assiettes divisés en sections viandes, légumes et charcuteries permet de goûter à un peu de tout.
  • The Half Shelf On The Bayou – 2517 Bayou Rd, Nouvelle-Orléans
    Le Spécial Happy Hour sur les huîtres est à ne pas manquer : achetez une douzaine et obtenez une demie douzaine gratuite et arrosez le tout d’un bon margarita–un autre deux pour un! Et quoi dire de leur gumbo, un délice ! Endroit où les locaux se retrouvent après le travaille pour grignoter un po boy ou écouter le match. Essayer les huîtres sur charbon, une découverte!
  • The Spotted Cat Music Club – 623 Frenchmen Street, Nouvelle-Orléans
    De la musique aux rythmes blues, jazz, folk, rock… Des murs qui parlent, des rencontres toujours enrichissantes de voyageurs ou de locaux, bref une place où il fait bon se reposer après une longue marche. Mise en garde : pas de bière sur  le piano! Des gens entrent, tapent des mains, dansent, boivent un coup, déposent un pourboire dans le chapeau pour les musiciens et poursuivent leur soirée. J’ai fait un tour par le Spotted Cat quatre soirs de suite, l’ambiance et la musique n’ont jamais déçu.

La récolte

La récolte a toujours constituée un moment important dans la civilisation humaine. Pour les celtes, païens modernes, l’équinoxe d’automne est incarné par le festin de Samhaïn qui marque le début de l’hiver.

Lire la suite

Le Riesling

Le riesling et son appréciation ou non révèle la dichotomie entre les «amateurs» et les «connaisseurs». Faut dire que rares sont ceux qui ont «trippé» sur le riesling comme premier blanc, et rares sont les sommeliers qui ne jurent pas par ce cépage, qu’ils trouvent des plus complexes…
Lire la suite

Bojo nouveau réévalué

Nos décisions vis-à-vis du vin sont teintées par une certaine sélectivité. Un dégustateur ouvert doit naviguer une ligne fine entre cette dite « sélectivité » et le préjugé. Un adepte à déchiffrer une étiquette s’imagine déjà ce qu’il y a dedans. Parmi les commentaires péjoratifs que j’entends lorsque des clients feuillettent la carte des vins, figure : « Ouach, du Beaujolais nouveau, non! »

Lire la suite

,

L’appel du pétillant naturel

Dans mon article d’introduction, j’ai manifesté aux lecteurs non seulement une préférence pour les vins nature mais  aussi pour un sens d’appartenance aux valeurs incarnées par ce mouvement.

Lire la suite

,

BBQ avec style

« De la queue à la barbe » ou tout simplement BBQ !

Faire un BBQ chez soi est épanouissant. Je suis un fervent croyant du vieux dicton punk : FLTM ou fais-le-toi-même. Alors, élabore tes marinades, choisis tes coupes de viande et utilise ton expertise plutôt que de te fier à Ricardo…

Lire la suite

Le vin rosé

Les mœurs et les coutumes jouent sur nos manières d’appréhender le monde et particulièrement en ce qui concerne la diffusion du savoir. Lorsque nous pensons au vin rosé, nous prenons pour acquis que c’est un « style » de vin moins sérieux que le vin rouge ou le vin blanc. Cette nonchalance vis-à-vis du rosé est le résultat de sa perception estivale et à sa manière d’être commercialisé.

Lire la suite

Umami, qu’est-ce que c’est ?

Dans les cours de sommellerie à l’ITHQ, on nous enseigne que la langue est capable de goûter, cerner : l’acidité, l’amertume, le sucré, le salé et l’umami. Ce dernier, qu’aucun étudiant de la classe ne connaissait, était surtout lié à la cuisine asiatique, aux champignons et aux algues aux dires du professeur.

Lire la suite

,

Le coût d’une passion

Poursuivre une passion et le coût de déguster

Vous avez une prédilection pour le vin ? Vous avez respiré, le nez enfoui dans le verre, des arômes qui, de vin en vin, ne se ressemblent pas ? Vous avez peut-être visionné le film Somm ? Ou été conseillé ou mis en doute par un sommelier lors de votre dernière visite au restaurant ? Chose certaine, le vin vous plaît.

Lire la suite

Le plaisir de la découverte

L’amour du vin : le plaisir de la découverte | TonSommelier.com

Mon premier vin était un rouge. Évidemment. Un rouge puisque les blanc nécessitent d’être mis à froid pour être bu, et que la jeunesse ignore la patience quand il y a une occasion pour boire !

Lire la suite